LES BTS vont-ils passer au système LMD ?

Rédigé par ESA
Formations - 9 juin 2017

Comme 17 autres établissements, l’ESA expérimente le système LMD sur son BTSA Technico-commercial. En place depuis 5 ans, ce test semble concluant. Son adoption politique n’est quant à elle pas certaine.

Si l’ESA a choisi de participer à cette expérimentation, c’est que le système LMD pourrait revaloriser la formation BTS. Pour le moment appliqué aux Licences, Masters et Doctorat – d’où l’abréviation LMD – ce système présente de nombreux avantages. Mobilité étrangère, pluridisciplinarité de l’enseignement, meilleure insertion sur le marché du travail sont les plus signifiants.

Favoriser la mobilité de ses étudiants à l’étranger est l’une des dimensions phares de l’ESA. Le système LMD permet aux élèves de BTS d’effectuer un stage de un à trois mois dans une entreprise internationale. Un réel atout qui développe l’ouverture d’esprit, l’autonomie et s’inscrit dans la pédagogie de l’école. Depuis 15 ans, 80% des élèves de l’ESA effectuent un stage à l’étranger ou un semestre dans une des 139 universités partenaires de l’ESA.

Un moyen aussi d’offrir davantage de pluridisciplinarité aux enseignements de BTS. La semestrialisation de la formation et le système de validation des acquis donnent plus de sens aux cours et aux examens.

Les avantages sont nombreux tant au cours de la formation que pour l’avenir des étudiants. Le BTS semestrialisé est mieux reconnu par les entreprises européennes. Les diplômés bénéficient donc de plus d’opportunités d’emploi ou de poursuite d’études. Leur formation plus tournée vers l’international facilite leur intégration.

L’équipe pédagogique de l’ESA œuvre pour la mise en place de ce projet. Elle est persuadée que ce système est très positif pour ses élèves. Cependant, il reste de nombreux ajustement à effectuer au niveau des autres établissements et la décision politique n’est pas encore prise.

ESA
Commenter cet article